Test : Suis-je surdoué(e)/HPI (Haut Potentiel Intellectuel) ?

Hero1
Émotions et cognition
people
Complété par 207 personnes
Votre manière de penser et de voir le monde vous semble atypique ? Votre esprit est en constante effervescence et vous vous sentez souvent en décalage avec les autres ? Et si vous étiez HPI, c’est-à-dire surdoué(e), avec un haut potentiel intellectuel ? Découvrez notre test en ligne sur le HPI et obtenez un premier diagnostic de votre éventuelle douance intellectuelle.
Hero1
Émotions et cognition
people
Complété par 207 personnes
C’est quoi un HPI ou haut potentiel intellectuel ?
Le terme HPI, ou haut potentiel intellectuel, désigne les personnes possédant des facultés cognitives bien supérieures à la moyenne. Selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé, un haut potentiel correspond à un quotient intellectuel (QI) d’au moins 130 (sachant que le QI moyen se situe autour des 100 points).

Mais s’il est un indicateur clé, le QI à lui seul ne suffit pas à établir la surdouance. Les tests de QI permettent d’évaluer les aptitudes cognitives comme la logique, la mémoire, la résolution de problèmes… Ils ne mesurent pas l’intelligence émotionnelle et relationnelle, ou la créativité, par exemple. Or, le haut potentiel intellectuel englobe un éventail beaucoup plus large de compétences et de talents et se caractérise principalement par un schéma de pensées hors du commun. On parle de fonctionnement « neuro-atypique ».

Les dernières techniques d’imagerie cérébrale ont en effet démontré que le cerveau d’un individu HPI fonctionne différemment de celui d’une personne lambda. Ou plus exactement, il fonctionne de manière bien plus intense : connexions neuronales démultipliées, activation simultanée de plusieurs zones cérébrales… Autant de spécificités qui permettent un cheminement de pensées extrêmement rapide et une aptitude à résoudre des problèmes complexes.
LE CHIFFRE CLÉ
2 à 2,5%
Le haut potentiel intellectuel concernerait 2 à 2,5 % de la population (soit plus de 1,5 million de personnes en France).
Comment reconnaître un HPI ?
Il n’existe pas une forme unique de douance et les signes caractéristiques d’un HPI peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. Certaines spécificités sont toutefois très fréquemment observées en présence de haut potentiel.
Des aptitudes cognitives avancées
Un fonctionnement intellectuel riche et puissant est l’un des premiers signes révélateurs d’un HPI. Au quotidien, vous avez l’impression de pouvoir comprendre et relier les informations entre elles avec beaucoup de facilités. Vous évaluez les situations complexes sous différents angles et trouvez parfois des solutions créatives complètement inattendues.

Cette richesse intellectuelle découle en grande partie d’une mémoire très performante. Même des années après, vous êtes capable de vous souvenir de détails et d'événements passés de manière très précise. Ce sont toutes ces données enregistrées qui vous permettent de raisonner plus rapidement, de créer des liens entre des informations qui semblent pourtant déconnectées et d’en déduire des solutions élaborées.
Une sensibilité exacerbée
L’hypersensibilité est un trait distinctif partagé par de nombreuses personnes surdouées. Plus profonde et plus intense que celle de la plupart des gens, votre réalité émotionnelle influence directement votre manière de percevoir le monde et d'interagir avec les autres. Dans la vie de tous les jours, vous pouvez rapidement vous sentir submergé(e) par vos émotions ou celles des autres. En réponse, vos réactions parfois très vives paraissent souvent disproportionnées aux yeux de votre entourage.

Généralement, cette perception accrue ne se limite pas à la sphère émotionnelle. Vous êtes peut-être particulièrement sensible à certains stimuli sensoriels (luminosité, bruits, odeurs…).
Une pensée en arborescence
Votre esprit vous semble en constante ébullition avec des idées qui fusent dans toutes les directions ? La pensée en arborescence est caractéristique du haut potentiel intellectuel et se structure un peu à la manière d’une carte mentale en perpétuelle progression. Chaque idée qui traverse votre esprit donne lieu à une cascade de nouvelles idées, créant un réseau complexe de pensées interconnectées.
Dynamique et foisonnant, ce mode de réflexion atypique vous permet de considérer de nombreuses idées entre elles simultanément, pour trouver les combinaisons les plus efficaces et donner vie à de nouvelles idées innovantes.
Un sentiment de décalage
Cette façon singulière de voir le monde vous donne depuis toujours la sensation d’être différent(e), souvent incompris(e) de votre entourage. Plus jeune déjà, vous étiez sans doute un(e) enfant précoce, avec des préoccupations et des centres d’intérêt bien éloignés de ceux des enfants du même âge.

Par peur du rejet, et pour ne pas creuser encore davantage la différence, vous vous êtes peut-être construit au fil du temps ce que l’on appelle un « faux-self ». C’est-à-dire un masque social, une attitude qui ne reflète pas votre véritable personnalité mais qui vous permet de mieux vous conformer aux attentes des autres.

Ces symptômes et signes de la surdouance vous semblent familiers ? Et si vous étiez HPI ? Obtenez des réponses à vos questions et de premiers éléments d’analyse concernant votre douance intellectuelle avec notre test en ligne sur le HPI.
Une hyperactivité cognitive
Aptitudes intellectuelles hors normes et esprit en effervescence vont bien souvent de pair. Au quotidien, vous pouvez avoir l’impression que votre cerveau fonctionne en quelque sorte à plein régime. La moindre idée ou réflexion est immédiatement analysée et associée aux nombreuses autres informations gardées en mémoire.

Couplée à une curiosité sans limite, cette fulgurance de la pensée est à l’origine de tout ce qui constitue votre richesse intérieure. Vous avez sans cesse besoin de nouveaux défis, de découvrir de nouvelles choses. Difficile à canaliser, cette suractivité cognitive peut toutefois conduire à un véritable épuisement mental.
Un manque d’estime de soi
Malgré des facultés intellectuelles exceptionnelles, vous êtes très fréquemment en proie aux doutes et pouvez avoir tendance à l’auto-dévalorisation. En cause, un perfectionnisme accru qui vous pousse à placer la barre toujours plus haut. Quelles que soient vos performances, elles sont insuffisantes et vous avez le sentiment de ne jamais être à la hauteur.

Mais plus encore, c’est votre extrême sensibilité qui vous rend particulièrement vulnérable à la critique et au regard des autres. Confronté(e) depuis toujours à ce profond sentiment de différence, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous comparer constamment aux autres, renforçant ainsi la perception négative de votre propre valeur.
Comment savoir si on est HPI ?
Les caractéristiques du HPI vous semblent familières ?
Le diagnostic en ligne mis au point par nos psychologues peut confirmer vos impressions.
En quelques minutes, obtenez une première évaluation de votre potentiel intellectuel et de votre surdouance.
Existe-t-il un test pour établir le diagnostic de HPI ?
Seul un professionnel de la santé mentale est en mesure d’établir le diagnostic de surdouance. Combiné à une analyse clinique de la personne, le score obtenu à l’un des différents tests de QI existants permet de confirmer, ou non, la présence d’un haut potentiel.
Le test de QI
Le bilan psychométrique, ou test de QI est donc l’outil privilégié pour déceler un HPI. Dans ses différentes versions adaptées à chaque tranche d’âge, c’est le test de Wechsler qui est le plus utilisé et sert de référence. Ce questionnaire très dense permet de calculer le QI d’un individu, mais surtout d’évaluer son fonctionnement cognitif dans les 5 composantes clés de l’intelligence :

  1. La compréhension verbale ;

  2. Les compétences visuo-spatiales (analyse et visualisation de formes dans l’espace) ;

  3. Le raisonnement fluide (résolution de problème grâce à une réflexion logique) ;

  4. La mémoire de travail (mémoire à court terme et capacité d’attention et de concentration) ;

  5. La vitesse de traitement (flexibilité mentale).


Une personne est considérée HPI si elle obtient un score global d’environ 130 points.
L’évaluation psychologique
Pour établir le diagnostic de haut potentiel, les résultats du test devront impérativement être complétés par une analyse clinique. Un score élevé est toujours un marqueur fiable de performances cognitives avancées, mais il ne constitue pas un indicateur absolu du potentiel d’une personne. Les tests de QI sont conçus pour évaluer une liste délimitée d’aptitudes à un instant T. Ils ne permettent pas de mettre en évidence toutes les dimensions de l’intelligence ou des compétences d’une personne.
Aussi élevé soit-il, le score obtenu doit donc être contextualisé par le praticien en considérant d’autres indicateurs importants : la personnalité, la sensibilité, l’historique familial, les expériences de vie…
Avec PsyVize, réalisez votre diagnostic en ligne et dépister votre haut potentiel intellectuel. Notre test gratuit, rapide et confidentiel vous apportera de premiers éléments sur votre situation. Libre à vous ensuite de poursuivre en prenant rendez-vous avec l’un de nos psychologues.
image
Pourquoi est-il important de diagnostiquer la surdouance ?
Détecter son haut potentiel, c’est avant tout l’occasion de mieux comprendre son histoire, sa relation aux autres. C’est mettre enfin des mots sur ses particularités, sur ce sentiment de différence bien souvent ancré depuis toujours. Mais le haut potentiel, en soi, n’est pas une pathologie, ni même un trouble de la santé mentale. Un accompagnement thérapeutique n’est donc pas indispensable dans l'absolu, beaucoup de personnes surdouées ne présentant aucune problématique particulière.
Différentes études suggèrent toutefois que les personnes HPI auraient davantage tendance à développer du stress et des symptômes anxieux au cours de leur vie. En cause, une sensibilité exacerbée qui les rend particulièrement vulnérables au monde extérieur, mais surtout, ce fonctionnement « neuro-atypique » parfois source de véritables difficultés pour les HPI.
Même tardif, le diagnostic du haut potentiel revêt donc une importance cruciale pour plusieurs raisons :
  • Prévenir les troubles de santé psychique : En raison de leur complexité émotionnelle et cognitive, les HPI sont davantage en proie aux questionnements existentiels, à la recherche de sens et d’intensité dans leurs parcours de vie. Non détectées, ces spécificités peuvent être source de souffrance au quotidien et finir par conduire à l’apparition de véritables symptômes dépressifs.
  • Éviter les erreurs de diagnostic : Le haut potentiel intellectuel est encore trop souvent confondu avec de nombreuses autres conditions psychiques, comme le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH), le trouble du spectre de l'autisme (TSA) et particulièrement le syndrome Asperger.
  • Comprendre son fonctionnement atypique : Détecter un HPI c’est mettre du sens sur ses différences, pouvoir identifier ses forces, ses faiblesses, pour reprendre confiance en soi et oser renouer avec sa vraie nature en laissant de côté le masque social construit au fil du temps.
wsbilan5
Téléchargez l’application
Retrouvez plus de 17 diagnostics sur la santé mentale dans votre application !

Scannez-moi pour télécharger l'application