Test : Suis-je victime d'un pervers narcissique ?

Hero1
Relations et dépendances
people
Complété par 1656 personnes
S’il est parfois employé à tort, le terme de pervers narcissique existe bien. Mêlant sentiment de supériorité, besoin d’admiration, manipulations et manque d’empathie, les personnalités narcissiques sont capables de faire vivre un véritable enfer à leur victime. Vous souhaitez savoir si vous êtes victime d’un pervers narcissique ? Sachez que notre test “Suis-je victime d’un pervers narcissique” peut vous aider. Réalisez votre diagnostic en ligne dès maintenant.
Hero1
Relations et dépendances
people
Complété par 1656 personnes
Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?
Le pervers narcissique (PN), aussi appelé manipulateur narcissique, est un individu qui présente des traits de personnalité narcissiques malsains. Son comportement manipulateur, sa recherche constante de pouvoir et de contrôle sur son entourage (personnel et professionnel) s’accompagne d’un manque d’empathie complet.

Le terme de pervers narcissique est aujourd’hui employé de façon abusive, puisqu’il est passé dans le langage courant pour décrire une personne qui exerce une manipulation émotionnelle et psychologique sur les autres afin de les dominer et de les exploiter.

C’est pourquoi la dénomination formelle est un véritable diagnostic qui doit être validé par un professionnel de santé en répondant aux critères diagnostiques spécifiques du DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) ou de la CIM (Classification Internationale des Maladies). La personnalité narcissique fait partie du groupe B dans la classification du DSM-5.

On retrouve cette personnalité toxique notamment dans les relations de couple et dans le contexte professionnel, en particulier si le manipulateur est un supérieur hiérarchique. Pourtant, il existe des signes pour le démasquer rapidement et quelques conseils à appliquer pour le déstabiliser. De plus, notre test en ligne élaboré avec des psychologues vous aidera à déterminer si vous êtes victime ou pas d’un PN.
LE CHIFFRE CLÉ
1 à 3 %
S’il n’y a pas de prévalence clairement chiffrée, car ce trait de caractère est difficile à mesurer objectivement, on estime néanmoins que 1 à 3 % de la population souffre d’un trouble de la personnalité narcissique. Des études sont en cours sur ce sujet.
Comment savoir si je suis victime d’un pervers narcissique dans mon couple ?
Si vous vous demandez si vous êtes victime d’un pervers narcissique au sein de votre couple, sachez que de certains signes sont apparents. Il vous critique, vous isole, se montre insensible et vous dévalorise ? Malheureusement, ces symptômes sont révélateurs d’une relation toxique. Quitter un pervers narcissique peut alors être le seul moyen de retrouver une vie saine et équilibrée, en vous libérant de son emprise.
Love bombing et ego surdimensionné
Le love bombing est sans doute sa manière la plus efficace de vous manipuler, en particulier lors de la rencontre. La phase de séduction est un véritable conte de fées et vous pensez sans doute avoir trouvé votre prince charmant tant il se montre séducteur et aux petits soins pour vous.

Ses démonstrations d’amour sont théâtrales et excessives : il vous fait de grandes déclarations et son charisme vous fait tomber à la renverse. Pour vous séduire, vous conquérir, il n’hésite pas à faire usage de son ego surdimensionné. Son estime de lui est exceptionnellement élevée et il peut alors s’inventer des vies, des succès ou surestimer ces derniers. Mais, cette apparente surestime cache en réalité un sentiment d’insécurité et un manque de confiance en lui. Le fossé entre ses propos et la réalité est parfois immense.

Cependant, il y a fort à parier que vous pensez à cet instant avoir trouvé l’homme idéal (ou la femme idéale, car les femmes PN existent aussi), qui réussit tout ce qu’il entreprend, il s’intéresse à vous et vous “sort le grand jeu” pour vous séduire. Ne vous y trompez pas, il cherche en réalité à vous manipuler et à établir une dépendance affective entre vous. Une fois mise en place, vous ne parviendrez plus à vivre sans lui. Ce qu’il s’évertuera à vous faire croire durant toute votre relation.
Des critiques constantes et une dévalorisation permanente
Une fois la phase de séduction passée, le PN montre son vrai visage et commence à vous dévaloriser. Quoi que vous fassiez ou que vous disiez, rien n’est assez bien à ses yeux. Vous prenez toujours les mauvaises décisions et ce que vous faites ne convient jamais. Il vous explique que lui aurait fait autrement et que seules ses façons de faire et de penser sont les bonnes. Il sait ce qu’il y a de mieux pour vous et vous empêche de penser par vous-même.

Il vous dévalorise, vous critique sans cesse, élargissant ainsi votre faille narcissique. Cette technique lui permet de vous contrôler complètement. L’aspect pervers de sa personnalité lui offre un moyen de prendre du plaisir à vous détruire et vous humilier.
L’isolement social pour entretenir la dépendance affective
Toujours pour mieux vous manipuler, votre partenaire tente par tous les moyens de vous isoler des autres. Ainsi, vous n’aurez plus d’amis, de collègues ou de famille pour vous confier et personne ne pourra vous montrer que son comportement à votre égard est destructeur.

Pour cela, il dévoile toute une panoplie de stratagèmes :


  • Il dévalorise votre entourage ;

  • Vous culpabilise lorsque vous sortez ;

  • Se montre jaloux et possessif ;

  • Fait du chantage émotionnel.


Des comportements manipulateurs
Le gaslighting est une technique largement utilisée par le pervers manipulateur. Pour cela il nie la réalité, raconte les faits à sa façon et mentir ouvertement sur les plus grandes évidences.

Trouvant toujours les bons gestes et les bons arguments, vous finissez par douter de vos propres capacités et ne parvenez plus à faire la différence entre la réalité et ses mensonges. Pour parvenir à ses faits, il n’hésite pas à manoeuvrer afin que vous fassiez ce qu’il veut, oubliant ainsi tous vos besoins, vos désirs et vos envies.

Irresponsable, il vous fait culpabiliser
Le PN n’est jamais responsable de ce qui se passe, ce sera toujours de votre faute. Du moins, c’est ce qu’il s’efforcera de vous faire croire. Il est incapable de faire face à ses torts, ses fautes et les rejette systématiquement sur les autres, et tout particulièrement sur sa partenaire lorsqu’il est en couple.

Il tient le plus souvent des propos et des explications flous afin de pouvoir les moduler, voire les nier plus tard, lorsqu’il sera pris en flagrant délit de mensonges, par exemple. Vous avez constaté cela dans votre relation ? Notre test vous aidera à déterminer si vous êtes en couple ou non avec un PN.
Un manque criant d’empathie
Le fait de pouvoir ressentir les émotions, les ressentis et les sentiments des autres s'appelle l’empathie. Et, il se trouve que le PN en est totalement dépourvu.

Il est en capacité de la simuler, surtout en présence de public, mais n’aura aucune compassion pour vos problèmes ou ceux des autres : seule compte sa propre personne. Le fait qu’il ne ressente pas de remords à faire souffrir, et même, qu’il en éprouve du plaisir le rend tout particulièrement dangereux.
Suis-je victime d’un pervers narcissique ?
Vous ne parvenez plus à savoir où vous en êtes dans votre couple ?
Vous avez l’impression d’être manipulé par un pervers narcissique ?
Réalisez immédiatement notre test en ligne afin de savoir si vous êtes victime d’un manipulateur.
Quels sont les signes de la perversion narcissique au travail ?
Vous vous sentez harcelé, dominé et manipulé au travail : et si votre collègue ou votre supérieur en réalité était un pervers narcissique ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à faire appel à votre hiérarchie pour remédier à ce problème et retrouver une ambiance de travail sereine. En attendant, n’hésitez pas à réaliser notre test en ligne et découvrez si vous travaillez avec un pervers narcissique. Enfin, voici quelques signes pour ne pas s’y tromper.
La nécessité d’être admiré et de dominer
Sa faible estime de lui pousse le PN à se valoriser par tous les moyens au sein de son entreprise. Si pour cela il doit écraser ses collègues en dévalorisant leur travail, ce n’est pas un problème. Son seul objectif est d’être admiré, de prendre la lumière et de se valoriser au mieux.

Il a besoin d’être reconnu pour son travail exceptionnel. Il peut alors faire preuve d’une grande éloquence, d’un charisme fort et n’hésitera pas à monopoliser la parole lors d’une réunion par exemple. Il pense que son travail est toujours meilleur que celui de ses collègues, que lui seul sait ce qui est bon pour son employeur.
Un harcèlement moral incessant
Il est d’autant plus vrai si le PN se trouve être votre manager ou votre supérieur hiérarchique. Il peut rendre votre temps de travail infernal. L’acharnement et le harcèlement sont ses armes préférées : il en use et en abuse à volonté. Là encore, comme dans le couple, son manque d’empathie ne génère en lui aucun remords et aucun sentiment de culpabilité. Bien au contraire, il y prend beaucoup de plaisir.

La manipulation comme outil de travail
Le PN au travail emploie de nombreux stratagèmes de manipulation qu’il est important de reconnaître :


  • Des critiques incessantes ;

  • Une dévalorisation de votre travail ;

  • L’instauration d’un climat de travail malsain ;

  • Le clivage des équipes ;

  • Des demandes professionnelles impossibles à réaliser ou, a contrario, bien en dessous de vos attributions et de vos compétences.


image
Existe-t-il un test pour établir le diagnostic de perversion narcissique ?
Le diagnostic de "perversion narcissique" n'est pas une entité clinique officielle reconnue dans les systèmes de classification internationaux tels que le DSM-5 ou la CIM-10. Il n'existe donc pas de test unique ou spécifique pour établir clairement le diagnostic.

Cependant, il existe une dénomination officiellement reconnue pour les personnes présentant des traits narcissiques significatifs : le trouble de la personnalité narcissique (TPN), défini dans le DSM-5. Pour établir ce diagnostic, un professionnel de santé mentale qualifié effectuera une évaluation clinique approfondie et retiendra ainsi certains symptômes : le sentiment de supériorité ; le besoin excessif d’admiration ; le sens exagéré de son importance et de ses talents ; l’utilisation des autres pour atteindre ses propres objectifs ; le manque d’empathie ; les comportements arrogants et condescendants.

Pour établir le diagnostic de trouble de la personnalité narcissique, les symptômes doivent être persistants et causer une détresse ou un dysfonctionnement significatif dans la vie quotidienne de la personne.

Si vous pensez être victime de ce type de personnalité, sachez qu’il sera très difficile de s’en défaire et surtout, de le guérir ! Si vous avez un doute, vous pouvez réaliser le test “Suis-je victime d’un pervers narcissique” qui vous donnera de premiers indices sur votre situation actuelle, en couple ou au travail.
wsbilan5
Téléchargez l’application
Retrouvez plus de 17 diagnostics sur la santé mentale dans votre application !

Scannez-moi pour télécharger l'application